Bienvenue à Olide.


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les races disponibles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sous-fifre

avatar

Localisation : Olide.
Emploi occupé : Homme à tout faire.

MessageSujet: Les races disponibles.    Mer 13 Juin - 5:24

    Vous les connaissez tous, eux, créatures de légendes, d'ombre et de noirceur ; eux dont l'acte final laisse les chairs exsangues et le cœur asséché. Voyez comme ils rôdent, partout et en tout temps ; car toujours, ils ont été là, parmi nous...

    Tapis dans les obscurs dénis du rêve humain, nourris de nos peurs, de l'essence même de notre existence ; sirupeuses créatures au charme entêtant, et dont la musique des mots ne laisse pas plus de traces que deux légères marques à la gorge... Ils sont les Immortels, flammes dansantes sur lesquelles nous autres éphémères venons brûler nos ailes. L'âge jamais ne marque leurs traits laiteux et beaux ; et régis par un autre temps d'existence, leurs mouvements trop vifs ne peuvent être devinés par nos sens engourdis, et traînants. Essence même de l'ombre, le soleil seulement les condamne à l'exil dans un sommeil profond qui dure tout le jour ; et le soir ensuite, une fois la nuit venue, ils rouvrent leurs beaux yeux. Inhumains, viles créatures jamais qui ne résistent à l'appel du sang, leur sauvagerie est alors leur plus grande faiblesse. Jamais rien de plus que l'argent ne pourra les blesser, ô atroces brûlures qu'il leur occasionne ; si vous souhaitez leur donner la mort, alors emparez vous de ce métal précieux, car l'ail, foutaises, ne tente rien contre eux. L'eau bénite en revanche, si elle ne tue pas, entame leur chair opaline, mais fuyez ensuite ou donnez coup de grâce, car les tissus de ces monstres d'Enfer retrouvent à toute allure la pureté du marbre. Trois distinctions existent, pour classer l'Immuable ; chacun possède alors ses spécificités, et nul doute que chaque don vaut bien l'autre.

    Détails des dons et maux : On a trop souvent parlé des capacités hors normes des vampires tout au long de l'histoire. Une beauté sans pareille, une évidente supériorité mentale, une force physique légendaire. L'histoire a souvent évoqué ces dons, effrayants, par leur nombre et les contraintes qu'elles imposent aux mortels, victimes fébriles de ces créatures cauchemardesques. Les légendes pourtant savent mentir, et si l'on contait, il y'a des centaines d'années, l'impossibilité de venir à bout de ces non-morts, aujourd'hui, l'on sait non seulement s'en préserver mais aussi, s'en débarrasser. Les vampires, s'ils nous sont à priori supérieurs, ont aussi leurs faiblesses, et quelles faiblesses...

    A commencer par une crainte sans nom de la lumière du jour, bien sûr, puisque celle-ci est à même de les réduire en poussière. Vous le savez, ces créatures forment la nuit, et jamais ne les verrez-vous évoluer sous les rayons meurtriers du soleil. Imaginez donc quelles excuses saugrenues un buveur de sang doit trouver pour refuser diverses invitations à déjeuner. Quelle plaie !

    Nous l'avions aussi déjà précisé, mais tout vampire doit obligatoirement passer une partie de la journée à dormir. Le mythe des cercueils peut alors sembler absurde, et il l'est, puisque les non-morts peuvent bien se contenter d'un lit, plus confortable au demeurant. Plus discret aussi, imaginez donc un homme exposer fièrement un cercueil dans son salon... Aberrant, n'est-ce pas ?

    Notons aussi que le vampire doit soigneusement éviter les miroirs, son image n'y étant pas réfléchie. Tous ici à Olide doivent savoir faire preuve de prudence, aussi ne verrez-vous jamais d'objets capables de révéler leur nature dans les lieux qu'ils fréquentent.

    N'invitez pas un buveur de sang à dîner chez vous, vous seriez fort chagriné de ne le voir pas toucher à un plat et prétexter un sérieux manque d'appétit. Vos supposées compétences culinaires en prendraient donc un sacré coup. De plus, évitez toute argenterie, sous peine de réactions effroyables. En effet, le vampire craint l'argent, peut-être tout autant que le soleil. Allez donc savoir pourquoi, beaucoup s'en plaignent, et on les comprend...

    Que croyez-vous donc ? Que tous les canites possèdent des traits capables de faire frémir la plus tendre pucelle ? Certains romans mettent bien en avant une magnificence des traits, cela est vrai, mais croyez-vous sérieusement que tous ces non-morts dégagent beauté et sensualité ? Ne vous méprenez pas. La laideur existe aussi chez ces créatures. Certains exhalent une odeur de chair altérée, mais en ces temps de noirceurs, nulle âme ne se questionne sur ces effluves singuliers: tout le monde sent la mort. D'autres n'ont su s'adapter à l'humanité, et parfois, leur attitude peut rebuter, démarche déconcertante, tics multiples, manque de maintien... La perfection n'a jamais été, pour bon nombre d'entre eux.

    Oh, mais n'en oubliez pas d'être prudents. Il est des atouts qu'il faut souligner, car nul n'a jamais su les contrer. Une ouïe bien supérieure à celle d'un mortel, une grande célérité, qui permet à ces êtres de se déplacer si vite que l'oeil humain ne peut percevoir ces mouvements trop rapides... Le vampire saisit toujours sa proie au moment où celle-ci s'y attend le moins. S'il fallait donner un ton à ces créatures, et dévoiler leur plus terrible aspect, l'on dirait sans mal qu'elles ne sont que trop imprévisibles. En cela ont-elles toujours su nous asservir.

    Besoins : Un besoin impérieux de sang, bien sûr, puisqu'il est la denrée vitale des vampires. Indispensable à leur survie, l'hémoglobine contient non seulement la vie, mais l'âme des victimes, dont les buveurs de sang absorbent l'énergie spirituelle lors de la morsure. Ainsi, en prélevant le sang, le canite possède tout à fait sa victime. ( à noter que pour condamner l'âme à lui appartenir, le vampire peut donner de son propre sang à sa victime, cette technique étant néanmoins, pour l'heure, proscrite à Olide. ) Un buveur de sang se doit de se nourrir, au minimum, tous les trois jours.

    Voici l'espèce qui a détruit son monde. En ces temps, nulle fierté à faire partie de la race humaine. Et s'il subsiste ici et là un peu de bonté en ces âmes creuses, nul doute que la terreur de la Chute assombrit tout esprit. L'enfant qui rit trop est vite rendu au silence, comme si l'on craignait quelque offense faite aux morts, par cette marque de vie. Le travail mène les corps courbés, les fonctions vitales deviennent les seules préoccupations dans ce monde en ruines, comme par crainte perpétuelle d'une nouvelle guerre, de nouvelles atrocités. Heureusement, le Rédempteur protège Olide, et on lui doit bien de pouvoir par instants, prendre le temps d'inspirer l'air, pour certains encore trop plein du parfum des cadavres. Mais enfin, il faut bien reprendre la vie, car la mort elle-même n'est qu'un nouveau chemin.

    Détails des dons et maux : Aucuns dons en particulier bien sûr, ce sont des êtres comme vous et moi, mortels et doués de sentiments, d'une âme. D'une âme, l'on pourrait alors songer que ces êtres répandent uniquement des accents de faiblesse. Absurdité ! Connaissez-vous créatures plus empreintes de volonté que ces hommes et ces femmes ayant survécu à la Chute ? L'Homme est puissant, l'Homme s'est toujours élevé, et l'Homme, surtout, s'est toujours relevé. La peur, si elle est présente, n'anime pas tous les coeurs. Les êtres humains sont tous si différents... Certains ont vécu le conflit avec rage, avec un désir impérieux de vivre, quand d'autres ont échappé aux supplices grâce à quelque bonne étoile. Nulle fierté à appartenir à ces rangs, comme nous le disions, car voyez de quoi est capable cette race ? La destruction, pleine, et complète, l'horreur, les massacres, les pouvoirs des Humains sont grands et multiples.

    On a vu une poignée d'hommes mener des milliers de têtes au casse-pipe, pour quelques terres. Persuasion, manipulation, l'homme aussi sait imposer ses désirs, aveugler, diriger. N'est-ce d'ailleurs pas ce qui a su séduire le Rédempteur ? Cette propension à tuer son prochain, pour quelques broutilles, ou simplement, pour survivre. Ils sont dangereux, ces hommes, plus dangereux qu'on ne le pense et s'ils ont leurs faiblesses, ils savent aussi se battre, pour leur existence, pour un peu de répit. Ne les croyez-pas tous fébriles, soumis, où vous serez de ceux qui tombent les premiers en ville.

    On croit les Vampires supérieurs aux Humains. Mais qui peut vivre sans l'autre ? Les Humains ne peuvent-ils pas se passer de la présence des Vampires, quand ces autres ne sauraient survivre sans eux ? Qui alors est le plus faible ? Si l'ignorance n'occupait pas leurs esprits, les mortels sauraient peut-être déjà se préserver, vaincre peut-être, et reprendre le pouvoir. Mais c'est un jeu bien difficile que celui-ci, et toutes les cartes ne sont pas encore en main. Survivre encore, gagner sa place en ville, s'entraider, tous les Hommes redécouvrent ensemble les prodiges de la société, d'une société qui a su faire renaître l'espoir.


    Quelle faction sera vôtre ? Rendez-vous ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olide13.forumactif.com
 

Les races disponibles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Olide. :: † Préface † :: Nouvelles apparitions-